Découvrez le projet en vidéo
Le projet en Photos
Voir toutes les photos
Stratégie
La société a fixé une stratégie  à moyen et à long termes dans le but d’écourter la durée de la mise en œuvre du projet. Cette  démarche aura un impact positif  sur le coût global du projet et incitera toutes les parties concernées à participer à la réussite du projet et à surmonter tous  les problèmes potentiels.
 
Pour ce faire, une méthodologie de travail a été adoptée selon les axes suivants :
  • La mise en place d'un comité technique au niveau de la société, présidée par le Président Directeur Général et composé de représentants des différents services régionaux et municipaux concernés afin de vérifier la conformité des études d'Avant Projet Sommaire ( APS)  et les études d'Avant Projet détaillées (APD) avec les exigences des cahiers des charges,
  • La mise en place d'un comité d’approbation au niveau central sous la présidence du Ministre du Transport regroupant des représentants de divers ministères concernés pour approuver les livrables des différentes phases des études.
  • La promotion du projet au niveau international et la découverte d’autres expériences similaires pour s’en inspirer et pour trouver les meilleures formes de financement en coordination avec le Ministère du Transport et le Ministère du Développement, de l'Investissement et de la Coopération internationale,
  • L’adoption d’une approche participative au niveau du pilotage du projet à travers la participation de toutes les structures nationales et régionales ainsi que des représentants de la société civile et des associations actives dans les domaines associés au projet.
  • L’adoption d’une politiquede communication sous-tenduepar deux slogans :" Metro Sfax, le projet de tous" et " Engagés pourla réalisation du projet dans les délais ". La SMLS s’engage aussi à fournirles informations et les supports médiatiques nécessaires au fur et à mesure quela mise en œuvre du projet avance. Une cellule de communication a été créée au sein de la société pour présenter des données actualisées sur l’état d’avancement du projet. La société a également mis à la disposition des citoyens des informations mises à jour sur le projet et sa réalisation et ce via sa nouvelle page Facebook officielle (SMLS).
  • Le renforcement des ressources humaines en recrutantdes cadres professionnels détachés et du personnel expérimenté dans le domaine d'activité de lasociété.
La société opte pour l'accompagnement et la formationen vue de consolider les compétences et les aptitudesde l'équipe qu’exige la réalisation du projet.

Les points forts du projet:

Le projet se base sur  la volonté nationale et régionale et le savoir-faire de l’équipe qui le pilote.

Volonté nationale et régionale:

Le projet du Métro Léger de Sfax, dont la finalité est l’amélioration et le  développement du  système de transport public collectif en site propre,  constitue une exigence fondamentale au niveau régional. La spécificité  du cadre urbain de la ville  rend ce projet  indispensable pour  répondre de manière durable aux exigences actuelles et futures du transport des citoyens  dans les meilleures conditions économiques et sociales possibles, notamment en termes de sécurité, d'économie d'énergie et de protection de l'environnement.
 
Pour cela, ce projet a été inclus dans les projets nationaux prioritaires du cinquième plan 2016-2020, ce qui renforce la confiance dans la capacité de l'État à respecter ses engagements et à gérer ses grands projets. D’autant  qu’il confirme le retour de la croissance économique qui représente  un bon indicateur pour faciliter la recherche d'opportunités de financement pour le projet. La création de la société et l'affectation
des crédits budgétaires ainsi que la création de comités de direction font preuve de cette volonté.

Ressources humaines:

L’équipe de pilotage du projet est l’une des garanties du succès de la réalisation de projets grands et complexes. Le 28 mars 2016, le Président Directeur Général de la société, un homme doté d'une bonne  expérience dans le  pilotage de projets similaires, a été nommé. Il a précédemment dirigé le projet  du Métro du Sahel. Il a, par ailleurs, occupé le poste de PDG de la Société du Réseau  Ferroviaire  Rapide de Tunis ( RFR ).  La SMLS a parié sur des cadres de haut niveau détachés  de différents ministères et départements ayant une expérience  nécessaire pour former une équipe multidisciplinaire  habilitée  à mettre en place la société et à diriger le projet. La direction de la société tient à élargir progressivement l’effectif de l’équipe en fonction des exigences de chaque étape du processus de réalisation du projet, à développer les compétences de ses membres  et à renforcer leur  implication dans le projet en misant  sur la formation et le travail collectif .

Les risques

Tout comme dans les grands  projets de longue durée, il faudrait  tenir compte d’un ensemble de risques dont on cite :

 Le non respect des échéances d’exécution :

Dès  sa création,  la SMLS  a tenu à mettre rapidement en place  des outils de travail . De  plus  les appels d’offres, les consultations relatives au projet ont été réalisés en un  temps record.  La direction  est ainsi convaincue que la réduction des délais  renforce la confiance de tous les acteurs dans la réussite du projet surtout que tout retard enregistré dans l’exécution entrainera l’augmentation de son coût. Toutefois, les risques du non respect des délais d’exécution sont toujours possibles, car ces délais ne sont pas uniquement liés à la société mais peuvent être affectés par des facteurs externes.

L’augmentation  du coût  du projet:

Le projet a été lancé depuis 2016 et s'étend jusqu'à 2030, soit environ 15 ans au cours desquels le coût total du projet peut augmenter. Au cours de l'année  2014, il était estimé à environ 2000 millions de dinars, il devrait atteindre environ 2800 millions de dinars au cours de l'année 2016 en raison de la variation du taux de change. Cette augmentation doit être prise en compte lors des différentes phases de la réalisation du projet.

Les opportunités

La réalisation de projets structurants représente une opportunité à saisir et à bien exploiter  afin de bénéficier d’un certain nombre d’avantages sur les plans régional et national dont les principaux sont :

L’acquisition d’expérience par les sociétés nationales:

La SMLS tient lors de l'elaboration des cahiers des charges, relatifs à la réalisation de divers études et travaux, à inciter les entreprises internationales à faire participer les compétences tunisiennes issues des entreprises  nationales, dans les différentes étapes de la réalisation du projet. Les offres à grande proportion de paiement en dinars tunisiens, avancées par les entreprises internationales, sont bonifiées, en vue de les encourager à transmettre aux entreprises  tunisiennes de même vocation leurs expériences et leurs compétences dans la réalisation de projets similaires. Par ailleurs, une telle approche va permettre aux entreprises locales de participer à des appels d’offres internationaux et à gérer dans l'avenir la mise en œuvre de leurs propres projets. De plus, la SMLS tient à permettre aux chercheurs universitaires et à leurs structures de tirer profit de ces projets pour développer leurs recherches et renforcer leurs connaissances théoriques et pratiques.

L’acquisition des compétences et la transmission des savoirs au profit des employés de la Société :

La réalisation de la 1ère phase du projet, menée par des bureaux d’études et  d’entreprises internationaux, dotés d’une grande expérience, offre aux employés de la SMLS l’opportunité de participer aux travaux de suivi et au pilotage du projet. Cette démarche va leur permettre d’acquérir un ensemble d’expériences et de consolider leurs compétences sur les plans du savoir et du savoir-faire technique. Ainsi les compétences travaillant à la SMLS seront en mesure de piloter, par elles-mêmes, les prochaines phases dudit projet. Par conséquent, son  coût  sera amorti et la rentabilité  de la société  améliorée durant la période de l’exploitation.

La mise en place  d’un calendrier de travail finalisé :

Pour assurer la mise en œuvre de la stratégie convenue et éviter les risques potentiels, la méthodologie du travail était accompagnée d'objectifs quantitatifs et qualitatifs ainsi que d'un calendrier d'exécution et de mise en œuvre. Les objectifs convenus, à moyen et à long termes, se résument comme suit:
  • Développer la communication avec les différentes composantes de la société civile en organisant une rencontrerégionaleprésentant l'importance du projet et de ses composantes, ainsi que ses ressources économiques, sociales et environnementales. Cette démarche vise l’adhésion de toutes les structures régionales et de la société civile à toutes les phases de mise en œuvre du projet.
  • S’enrichir au contactdes expériences similaires dans les régions du Maghreb et de la Méditerranée, s’inspirer des meilleures solutions techniques disponibles et identifier les options les plus efficaces afin de garantir une meilleurerentabilité économique. Eviter, de plus, les problèmes etles difficultés enregistrés dans l’exécution de ce genre de projets.
  • Œuvrer pour faire connaitre et valoriser leprojet auprès des structures et institutions financières internationales, en coordination avec le Ministère de tutelle et le Ministère du Développement et de la Coopération Internationale. Démarche qui pourrait aider à conclure des accordsde financements des travaux et des équipements dans les meilleurs delais.
  • Publier les appels d'offres internationaux relatifs aux travaux et à l’acquisition d'équipements et matériel afin de garantir le démarrage des travaux au au courant de l'année 2020.